fcam

Agisme

Il existe 5 types de définitions pour l’âgisme. Celle qui rallie le plus grands nombre de chercheurs et auteurs est celle qui définit l’âgisme comme une attitude ou comportement visant à déprécier les individus du fait de leur âge.

Signalons que selon certains auteurs, contrairement au racisme et au sexisme qui sont des préjugés base sur ce qu’on est, l’âgisme représente les préjugés sur ce que nous devenons. Ainsi, toute personne est donc susceptible de devenir une cible de l’âgisme avec le temps!

L’âgisme peut être :

  • Individuel
  • Institutionnel
  • International

L’âgisme se manifeste partout. Par les aînés eux-mêmes : ‘ Je n’ai plus de mémoire…je vieillis.’

Par le comportement de certaines institutions : par exemple, les établissements de santé qui ne permettent pas à des couples de partager un même lit et avoir des relations intimes lorsqu’un d’eux est en soins longue durée.

L’âgisme est un phénomène présent dans toutes les sociétés occidentales. On y valorise la jeunesse et on y infantilise la vieillesse, l’associant à la sénilité.

La méconnaissance des réalités sociales liées au vieillissement et son impact économique, social, et politique est la raison être de l’âgisme.

Une stratégie fondée sur d’actions 5 champs d’action tel que l’information et sensibilisation, législation, formation des intervenants, participation citoyenne et adaptation de la société pourraient contribuer à atténuer les effets néfastes de l’âgisme.

Voir lien : LES AÎNÉS Enjeux….Débats et Consensus

 

SOURCES : Avis sur l’âgisme envers les aînés : ÉTAT DE LA SITUATION Mars 2010

Conseil des aînés(CDA)