fcam

Habitation

Le maintien de l’autonomie et du bien-être des aînés dans la collectivité dépend en grande partie de leurs conditions d’habitation, de la sécurité de l’environnement ainsi que des mesures de soutien et des services disponibles. Quelques réalités concernant les aînés :

  • Plus les personnes aînées avancent en âge, plus elles sont susceptibles d’être locataires

  • Les ménages les plus âgés semblent privilégier les villes centres; on retrouve cette même tendance en ce qui concerne les personnes seules et les aînés immigrants

  • La part d’aînés propriétaires est beaucoup plus forte en milieu rural

  • Les problèmes d’accessibilité financière au logement concernent plus particulièrement les plus âgés, les femmes, les locataires et ce, en région urbaine

  • En 2026, 568000 ménages seraient dirigés par une personne âgée de 75 ans ou plus

Il faut savoir que 20165 ménages de 65 ans et plus consacrent 50% de leur budget pour se loger et 90% sont des personnes seules, majoritairement des femmes.

Plus encore, le coût moyen d’un logement représente les deux-tiers du revenu des aînés provenant d’un régime public de retraite

Au Québec, un loyer moyen mensuel se situe à 537$ pour des personnes âgées de 65 ans à 74 ans, et de 639$ pour celles âgées de 85 ans et plus.

Signalons que, pour les personnes vivant en résidences avec services pour personnes âgées, le loyer moyen selon le type d’unité (studios à 4.5) se situe entre 1206$ et 1769$ par mois.

 

SOURCES : La réalité des aînés québécois, éd. 2007 Conseil des aînés CDA

ESQ 2006 Statistiques Canada

IRIS